Le Parlement a définitivement adopté, mercredi, par un ultime vote du Sénat, le très controversé projet de loi antiterroriste qui doit prendre le relais de l’état d’urgence, instauré en France après les attentats du 13 novembre 2015.