Huit suspects, dont trois mineurs, ont été mis en examen samedi à Paris, dans l’enquête sur une organisation d’ultradroite qui projetait des attaques contre des personnalités politiques et des lieux de culte.