Trois jours après l’ouverture d’une enquête pour viol déposée contre Tariq Ramadan, une nouvelle plainte pour des accusations similaires a été déposée jeudi à Paris contre l’islamologue et théologien suisse.