L’islamologue et théologien Tariq Ramadan, accusé de viols par deux femmes, s’est défendu, samedi, sur sa page Facebook et a annoncé son intention de déposer une nouvelle plainte pour “dénonciation calomnieuse”.