La ville de Roubaix va vendre quatre chapelles funéraires aux enchères à partir d’un euro sur Internet, afin de conserver un patrimoine qu’elle n’a pas les moyens de restaurer.