Si, en France, seules l’inhumation et la crémation sont possibles en matière de funérailles, d’autres pratiques voient le jour dans le monde, mais restent plutôt marginales. Quelles sont ces alternatives jugées plus écologiques par leurs partisans ?