Chaque année, en raison des inégalités salariales entre hommes et femmes, les femmes françaises travaillent “gratuitement” à partir d’une certaine date. En 2017, cette période démarre le 3 novembre à 11h44, soit quatre jours plus tôt qu’en 2016.