Emmanuel Macron a décidé de réduire fortement le nombre de Légions d’honneur attribuées sous son quinquennat. Mais la remise de la décoration aux dirigeants étrangers est appelée à rester un cas à part.