L’an passé, le vaccin contre la grippe n’aurait protégé que 20 à 30 % des personnes vaccinées. Des chercheurs pensent que, pour améliorer l’efficacité du vaccin, il faudrait se tourner vers d’autres techniques de production, sans œufs.