La promesse de ramener à 50 % en 2025 la part du nucléaire dans la production d’électricité en France ne pourra pas être tenue, a annoncé mardi le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot