L’impact de la consommation de viande rouge ne serait pas limité au risque de cancer colorectal