En nommant, en août 2014, Thomas Thévenoud au poste de secrétaire d’État au commerce extérieur, fauteuil qu’il occupera durant neuf petits jours, François Hollande avait déjà eu connaissance de ses démêlés avec le fisc, a révélé, mardi, franceinfo.