Le ministère public a requis vingt-cinq ans de réclusion criminelle assortis d’une période de sûreté des deux tiers contre Abdelhakim Dekhar, auteur d’attaques au fusil contre BFMTV, Libération et la Société générale en novembre 2013.