La cour d’appel de Paris rendra son avis sur la demande d’extradition concernant Mario Alfredo Sandoval, déposée par la justice argentine, le 28 mai. L’homme est suspecté d’avoir commis des actes de torture pendant la dictature militaire argentine.