Hamza est accusé par son ex-femme d’avoir emmené avec lui leur fille Assia en Syrie, où il est parti mener la guerre sainte. Le djihadiste français s’exprime pour la première fois sur RFI et se défend d’avoir pris sa fille en otage.