La victoire en Corse de la liste nationaliste au premier tour des élections territoriales consacre l’alliance entre autonomistes et indépendantistes. Selon eux, la question de l’indépendance ne se pose pas… du moins pour les dix prochaines années.