Les députés ont adopté lundi un amendement pour solder le passif provoqué par l’abandon en 2014 de la taxe sur les poids lourds. Le recul du gouvernement Ayrault en place à cette époque a coûté près d’un milliard d’euros au contribuable français.