Maurice Agnelet a été condamné vendredi par la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine à 20 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat en 1977 de sa maîtresse Agnès Le Roux. Retour sur une saga judiciaire qui a commencé il y a plus de 30 ans.