Un proche du jihadiste Larossi Abballa, qui a assassiné en juin 2016 un policier et sa compagne à leur domicile de Magnanville, dans les Yvelines, a été mis en examen, lundi. Son ADN avait été retrouvé sur les lieux du crime.