Selon le bilan annuel de Reporter sans frontières (RSF), 2017 aura été l’année la moins meurtrière pour les journalistes depuis quatorze ans, mais le bilan reste terrible : 65 ont trouvé la mort. La Syrie reste le pays le plus dangereux.