Une page se tourne au Parti socialiste. Son siège historique de la rue de Solférino va être vendu à la société foncière Apsys pour 45 millions d’euros, conséquence des débâcles électorales de la formation politique en 2017.