La police procède depuis lundi matin à une vaste opération de prélèvement d’ADN dans le cadre d’une affaire de viol, commis le 30 septembre dans un lycée de La Rochelle. La collecte concerne 527 hommes de l’établissement.