Lors d’une visite à l’usine Michelin de Clermont-Ferrand, François Hollande a assuré, vendredi, qu’il n’avait “aucune raison d’être candidat en 2017 ou aucune chance d’être élu” si le chômage ne baissait pas d’ici là.