Depuis plusieurs semaines, 150 Syriens se sont installés dans un square de Saint-Ouen, tout près de Paris, et vivent dans des conditions précaires. Les Verts ont réagi lundi en demandant à l’État de “réquisitionner un lieu d’accueil d’urgence”.