Les islamistes du Mujao ont annoncé mardi le décès de Gilberto Rodrigues Leal, enlevé le 20 novembre 2012 dans l’ouest du Mali. L’Élysée, qui n’a pas confirmé l’information, a assuré que tout serait fait pour “connaître la vérité”.