L’enfant, qui se rendait à un cours de soutien scolaire, a été frappé lundi soir par deux jeunes à Sarcelles. Alors que le parquet de Pontoise a retenu le mobile antisémite, Emmanuel Macron a dénoncé sur Twitter un “acte ignoble”.