Auréolé de sa première étoile Michelin pour son restaurant éponyme, le chef Alan Geaam voit son rêve se réaliser. Une récompense qui consacre un parcours atypique pour ce Libanais, débarqué à Paris avec 200 euros en poche il y a près de 20 ans.