Emmanuel Macron a rendu hommage mardi matin au préfet Érignac, assassiné il y a vingt ans en Corse. Il doit rencontrer dans la soirée les dirigeants nationalistes de l’île pour entamer un dialogue attendu.