Si elles ne semblent pas transmettre de maladie, les punaises de lit laissent de l’histamine dans les logements qu’elles infestent. La molécule impliquée dans les réactions allergiques reste même des mois après la disparition des punaises…