Quand une histoire d’amour prend fin, ça peut faire mal. Et si la douleur ressentie se limite généralement à une souffrance psychologique, il peut arriver qu’elle devienne littéralement physique. C’est ce que nous appelons communément : avoir le cœur brisé.