Des chercheurs ont trouvé que des virus produisaient des molécules proches de l’insuline et capables de stimuler des cellules humaines. Cette découverte pose de nombreuses questions sur l’origine de certaines maladies, comme le diabète ou le cancer.