Le gouvernement français veut compléter son projet de loi “asile et immigration” par un chapitre sur l’intégration des demandeurs d’asile. Il vise à renforcer les cours de français et faciliter leur accès au travail et au logement.