Le “dark Web” est la face cachée, et parfois sombre, de la Toile. Il contient des sites accessibles par des logiciels spéciaux, où se vendent armes, cartes bancaires volées, faux papiers et drogues illégales. En France, des cybergendarmes s’infiltrent au cœur des opérations et traquent des réseaux criminels discrets et très bien organisés. Un reportage de nos confrères de France 2, Hakim Abdelkhalek et Philippe Maire.