Les fragments d’os retrouvés dans l’ancienne maison des Seznec à Morlaix sont “ceux d’un animal” et non ceux de Pierre Quémeneur, a affirmé mercredi une source proche de l’enquête.