Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté mercredi une série de mesures visant à réduire les écarts salariaux injustifiés entre les femmes et les hommes, parmi lesquelles l’obligation d’installation d’un logiciel surveillant les irrégularités.