Marine Le Pen a proposé à ses adhérents, dimanche, de rebaptiser le Front national en Rassemblement national. Un nouveau nom censé permettre au parti de conquérir le pouvoir sans toutefois changer sa ligne politique et ses priorités.