Les animaux de laboratoire sont souvent utilisés lors des essais précliniques pour tester l’efficacité et la sécurité des médicaments. Pour se passer de ces animaux, des chercheurs proposent des solutions, comme une simulation informatique qui peut prédire qu’une molécule est toxique pour le cœur.