Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue mardi dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de financement par la Libye de sa campagne électorale de 2007. C’est loin d’être la première affaire judiciaire à peser sur l’ancien locataire de l’Élysée.