La découverte au Chili d’un squelette minuscule, à la tête ressemblant à un extraterrestre, avait intrigué la planète, mais après analyse, des chercheurs ont révélé qu’il s’agissait d’une petite fille aux mutations génétiques rares, associées au nanisme.