La pâtisserie Maison Aleph, dans le 4e arrondissement de Paris, rappelle qu’Alep a un autre visage que celui la guerre. Myriam Sabet, palais absolu, à mi-chemin entre la France et le Levant, y ressuscite l’âge d’or de sa ville natale.