La forme inédite de la grève des cheminots, qui débute mardi, et son impact sur les usagers éclipsent les raisons d’une mobilisation qui s’annonce très suivie.