Beaucoup ne le savent pas, mais la femme de notre brave Emile Zola avait très mauvais caractère et était assez revêche.
Institutrice de son métier, elle était redoutée de ses élèves. Ils l’avaient même surnommée la « Gorgone ».
Quand elle entrait dans sa classe, on pouvait entendre tous les matins « tient, v’là la gorgone Zola ! »


La Blague du Matin fournisseur officiel de bonne humeur !