Quatrième journée de bras de fer entre les cheminots et Matignon : les premiers maintiennent une forte mobilisation – 74 % de grévistes notamment chez les conducteurs -, tandis que l’Assemblée nationale étudie la réforme de la SNCF.