Les forces de l’ordre ont mené lundi leur opération visant à évacuer une partie de la “Zone à défendre” de Notre-Dame-des-Landes, près de trois mois après l’abandon du projet d’aéroport. Une opération qui a donné lieu à des affrontements.