Depuis quelques années, la chasse au sucre est ouverte. Les industriels de l’agroalimentaire cherchent comment le remplacer. D’autant que les édulcorants ne font pas tout à fait le poids. Mais les choses pourraient changer grâce à une poudre issue de résidus d’orge.