L’opération d’expulsion des occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes par les gendarmes entre dans son troisième jour, mercredi. Les tensions s’accroissent face à l’ampleur des destructions, ce qui fait craindre un durcissement du conflit.