Le premier Café joyeux vient d’ouvrir à Paris. Il emploie des personnes avec un handicap mental, comme Emmanuel Latil, l’un de nos invités, ravi de servir ses clients et de travailler en équipe. À ses côtés, Yann Bucaille, à l’origine de ce projet inédit de cafés, qui ouvrent peu à peu dans plusieurs villes de France. “Nous tous, avec nos différences, nous pouvons travailler ensemble, être productifs et peut-être produire mieux !”, affirme-t-il.