La présidence française a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur attribuée au président syrien Bachar al-Assad par Jacques Chirac en 2001, a indiqué l’entourage d’Emmanuel Macron.