La garde à vue de l’homme d’affaires Vincent Bolloré, ainsi que de trois autre dirigeants, a été prolongée mercredi dans le cadre d’une enquête portant sur des soupçons de corruption pour l’obtention de concessions portuaires en Afrique de l’Ouest.