L’élection d’Emmanuel Macron, le 7 mai 2017, a provoqué un séisme dans le paysage politique français. Un an après, la recomposition est toujours en cours avec, aussi bien à gauche qu’à droite, des partis qui se cherchent une nouvelle identité.